03 novembre 2008

Roberto Juarroz (1925-1995)

un

Ce poète argentin est considéré comme l'une des voix les plus singulières et les plus importantes de la poésie sud-américaine du XXe siècle. Toute son oeuvre est rassemblée sous le titre unique de «Poesía vertical».

.

.

Pour lireimagre10

Pour lire ce que j'aime lire

je devrais l'écrire

Mais je ne sais pas l'écrire

Personne ne sait l'écrire

 

S'agirait-il d'une écriture perdue

ou peut-être d'une écriture du futur ?

.

Il se peut que j'aime lire

ce qui ne peut s'écrire

Ou simplement ce qui ne peut se lire

bien que cela s'écrive .

Posté par 6billine à 17:10 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Roberto Juarroz (1925-1995)

    Très joli et émouvant poème...

    Posté par Lune de pluie, 03 novembre 2008 à 18:23 | | Répondre
  • Tiens je ne le connaissais pas et ton article me donne vraiment envie de le découvrir.

    Merci

    Posté par nicole, 03 novembre 2008 à 21:50 | | Répondre
  • "Une écriture du futur"...
    voilà un billet qui laisse entrevoir un monde de lecture à découvrir.

    Posté par fabeli, 04 novembre 2008 à 07:38 | | Répondre
  • Très inspirant, je me tais et je file lire....

    Posté par Suzanne, 05 novembre 2008 à 16:27 | | Répondre
  • J'aime beaucoup cette " définition" du lire. Je vais regarder du côté de ce poète que je ne connais pas.

    Posté par Jakline, 12 novembre 2008 à 23:09 | | Répondre
Nouveau commentaire