28 mai 2008

Argile

kobs2

Jean Kobs nait le 12 avril 1912, de parents belges.

Il fait ses études au Petit Séminaire de Bastogne et au Grand Séminaire de Namur .Une fois les études terminées, il est ordonné prêtre

Il meurt le 29 août 1981 à Godinne.
Il a laissé une œuvre poétique importante (plus de 1600 poèmes)

.

.

Argile

Puisque Dieu mit son cœur dans l’argile ou la glaisemix_19_image
Dont il ne sait que trop comment il est pétri,
Il n’est pas surprenant que l’homme soit meurtri

Et ne s’y sente point fréquemment à son aise.

Or sans ses yeux luisants et leur regard de braise,
Sans cette oreille fine et sa langue et son cri,
Sans son flair et ses mains, qu’eût-il enfin chéri,
Qui puisse contenter son âme en son malaise ?

L’homme doit se servir en tous lieux de ses sens,
Afin de pénétrer des êtres le vrai sens,
Comme le statuaire avec ses doigts agiles ;

Et si son cœur a su, pendant le cours du temps,
Lire le sens de l’âme en la forme d’argile,
Il verra l’éternel couronner ses instants
.

Posté par 6billine à 14:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Argile

  • Beau poème, belle photo, beau blog... Merci !

    Posté par liliba, 28 mai 2008 à 17:32 | | Répondre
Nouveau commentaire