16 mai 2008

Un jour par an

image1ei9

"Un jour par an on devrait faire semblant
que la mort aille s'inscrire au chômage,
que nul ne puisse plus perdre son courage,
que personne ne soit tué pour quelques francs.

Les catastrophes dormiraient calmement,
à leur hôtel, jusques au lendemain.
Nul sur son frère ne porterait la main,
nul ne quitterait ce monde volontairement.

Plus d'incendies, plus aucun enterrement,
les assassins eux-mêmes feraient la grève.
Vous pensez sûrement : ce n'est qu'un rêve.
Mais je dis seulement: faisons semblant."


Stig Dagerman Dagerman_Stig_2

Ecrivain suédois né en 1924,Stig Dagerman est l'écrivain de l'angoisse et de la culpabilité. Anti-nazi forcené, parfois anarchiste, il incarne la liberté et l’insoumission.
La carrière de Dagerman s'achève tôt : à 31 ans il se suicide par asphyxie dans son garage, au volant de sa voiture dont il avait allumé le contact.  Il est connu pour trois romans : «
L'île des condamnés », « Le serpent » et « L'enfant brûlé ». Son « Notre besoin de consolation est impossible à rassasier » est un poème en prose qui constitue une réflexion métaphysique, lyrique et angoissée.

Posté par 6billine à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Un jour par an

Nouveau commentaire